Julley, Julley !!

    "Bienvenue a Leh, la temperature exterieure est de - 26 degres, l'altitude est de 3580m, Indian Airlines vous souhaite un bon sejour au Ladakh..." Bim!, 40 degres d'amplitude en l'espace de 5 min en descendant de l'aeronef!! Temps nebuleux, froid de yack, nous deambulons dans les rues gelees (oups, ziiip, merdouille! le derriere dans la neige!) a la recherche d'une Guest House ouverte. Vidian avait passe un bon mois ici meme avec son cousin JB Haentjens en 2004. Le Ladakh en hiver etait un reve. Un sourire, une banane a se decrocher les oreilles. Armelle atterrit doucement, hallucinant un peu de ce paysage de glace et de montagnes. Nous ne sommes vraiment pas habitues a prendre l'avion et realisons maintenant le choc que cela implique...
    Vidian se ballade dans ses souvenirs, emmenant sa douce a la decouverte de la cite. "Regarde ces vieilles femmes qui vendent du kerosene sur le trottoir, on dirait qu'elles n'ont pas bouge depuis 2004!" Des visages familiers, des raccourcis magiques, ces "Julley" si magnifiquement lances par les Ladakhis, de nouvelles rues goudronnees, et ces sourires si sinceres...Puis tout d'un coup, dans une petite rue en pente, Vidian s'arrete net. "C'est bien la". Nous entrons dans le petit magasin, quand le tenancier et Vidian tombe dans les bras l'un de l'autre, a grand coup de Julley! emouvants...Nous avons retrouve Morop, le pere de la famille chez qui Vidian et JB avait sejourne il y a 4 ans! Incroyable. Il ferme  immediatement la boutique et nous invite chez lui a boire un bon the bouillant, devant le chauffage a gaz. Moment magique des retrouvailles. Ses trois enfants etudient maintenant a Delhi et sa femme, Amaley (Maman en ladakhi), est partie les rejoindre. "Venez vous installer a la maison bien sur!" Nous exaltons. Nos deux premiers jours n'avaient pas ete facile...Ici il est vraiment difficile de trouver un endroit au chaud: ni resto, ni guest houses ne sont chauffes. Les yourtes mongoles nous ont beaucoup manque, et le moral a pris un petit coup de mou. La cuisine de la famille Spalkite nous sert maintenant de refuge calorifique, de lieu de vie, d'ecriture et de lecture. Un vrai bonheur! Nous reussissons meme a feter l'anniversaire de Vidian, "en famille". A defaut de rechauffer le corps, ca rechauffe le coeur!

DSC_0188

     La ville de Leh est une cite etonnante l'hiver. Les ruelles sont de vraies patinoires, la neige est legere comme la poudre. La plupart des magasins, restaurants et cafes sont fermes, Leh dependant essentiellement du tourisme, ce qui provoque une etrange ambiance metallique. Adieu les grosses bouffes europeennes qui font le bonheur des occidentaux l'ete! La ville semble videe et l'essentiel de la vie se passe dans les maisons, dans l'unique piece chaude. A 17h30, il n'y a plus personne dans les rues, sauf des chiens qui defendent leur territoire!!

DSC_0111

    Notre vie se cale peu a peu. Morop est adorable et nous couvre de petites attentions sympathiques.. Il allume la radio, nous sert du bon the au beurre de yack bien reconstituant, nous prepare un seau d'eau chaude pour nous debarbouiller le matin, nous offre de grosses couvertures...De petites gargottes nous servent des soupes tibetaines, des plats ladakhis ou des dhals indiens (lentilles) de la province du Punjab. Nous nous reposons bien aussi, malgre la temperature de notre chambre qui ne depasse les -10 degres. Petite anecdote: Armelle lance une bonne idee: se laver. Ah! Mais comment comment vous dire...c'est pas si simple ici. Meme la brosse a dents est comme de la pierre. Vidian tente de se laver les cheveux, puis decide de se recurer le corps. Le temps d'attraper le blog de glace qui sert de savon, ses cheveux et sa barbe ont gele, et comme il a eclabousse la piece, le voila avec les pieds colles au sol par la glace. Heureusement qu'il restait un fond d'eau chaude...!

DSC_0130

      Les projets? Un petit gars de 21 ans, Tenzin, nous aborde un jour dans la rue. Il vient de Pishu, un village du Zanskar. Cette vallee est totalement coupee du reste du monde pendant les longs mois d'hiver, toutes les routes etant bloquees par la neige. Mais en janvier et fevrier, le fleuve Zanskar gele et se transforme en une voie de communication unique, permettant le ravitaillement des villages Zanskarpas. La riviere se nomme alors Tchadar. Tenzin est arrive il y a quelques jours par cette  "route" et nous propose de nous guider dans ce couloir de glace. Apres moultes RDV, nous decidons de partir avec lui pour 16 jours de marche dans des gorges profondes sur de la glace vive. Nous realisons que beaucoup de groupes d'occidentaux viennent peregriner sur le Tchadar. Trop de passage, pas assez d'engagement ni de solitude? Non. Decus, nous ne le sommes pas. C'est un trek unique au monde, dans un milieu hostile et extraordinaire. Notre facon de vivre cette marche depend uniquement de nous. A nous de le rendre incroyable. Notre engagement s'exprime par l'absence de porteur, de cuisinier ou meme de traineaux de materiel. En comparaison, nous avons rencontre 3 francais qui partait avec 11 porteurs, 1 cuisiniers et 2 guides!! Nous ne serons que trois: Tenzin, notre guide, Armelle et Vidian, sacs au dos et nourriture minimaliste. Nous aurions aime le faire en solo mais les risques sont grands et la glace evolue trop vite. Malgre l'experience de Vidian en Laponie, nous ne saurions deceler un piege mortel. Alors voila, nous marcherons avec notre guide Tenzin, au sourire d'ange, une grande premiere!

untitled

    Evidemment, pour ne pas refaire la meme erreur qu'en Mongolie, et epargner nos petits doigts de pieds encore assez sensibles, nous investissons (au grand bonheur de nos pauvres meres) dans des bottes de l'armee indienne. Si les soldats survivent sur le glacier de Siachen dans le conflit avec le Pakistan, nous survivrons!!!! Seul hic: elles ne ressemblent a...rien! La preuve en images:

DSC_0009

    En attendant, nous realisons, depuis 3 jours, des marches d'acclimatation, au gre des gompas (monasteres) perches dans les hauteurs, du palais de Leh accroche a flanc de montagne, et des differentes courses que nous effectuons dans la cite de Leh. Ah, le bonheur, un bon the au lait sucre vient d'apparaitre devant l'ordinateur. Il faut vous avouer que nous sommes en grosses vestes de plume dans le Cyber cafe et que les doigts gelent vite...

DSC_0278

    Voila...nous partons demain et revenons dans maximum 20 jours avec de nouveaux recits d'aventure, donnons-nous rendez-vous! Nous pensons bien souvent a vous et n'hesitez pas a nous noyer dans le flot de vos commentaires. Nous les attendons a chaque fois avec beaucoup d'impatience.

     Glacialement et voyageusement !

     Vidian et Armelle

     PS: Vous allez surement etre frustres du peu de photos dans l'album...desole! Mais croyez-nous, ce n'est pas si simple de les charger ici. Promis, on fait un effort en rentrant! Allez donc voir nos nouvelles videos! (En cours de chargement)