Bonjour a tous !

   Le 3 octobre, nous avons finalement decide de quitter Ulaanbaataar sans notre equipement (bonnets, gants, mouffles et tente) qui devait arriver par colis express, mais trop tard pour le temps qu'il nous reste. Un vieux mini bus Russe nous a permis, a nous et 12 autres comperes de voyage, de traverser la Mongolie d'Est en Ouest pour atterrir a Olgiy, dont la population est a majorite Kazakh. Nous sommes 14 dans le camion, qui brinqueballe sur les pistes defoncees. Nous jouons des coudes, un coup a gauche, un coup a droite, levons une jambe, tentons d'eparpiller les fourmis qui courent dans l'autre jambe, tournons le pied...et cet entre-siege qui nous triturre les fesses! Le chauffeur ne s'arretera quasiment pas durant plus de trois jours, nous laissant quelque repit pour de courtes pauses pipi ou ingurgiter des soupes de moutons. On vous parlera plus tard du grand concours de slurpisme qui se joue a chaque repas!

DSC_0337

    Notre equipee sauvage pourrait en fait se resumer en quelques chiffres: 3 nuits et 4 jours bien complets, 14 personnes jouant des coudes et des genoux pour se caler, 2 crevaisons, 1 apres midi au poste de police, un de nos compagnons trouvant interessant de se battre avec un policier pendant une pause pipi, 8 litres de vodka en 24h, de multiples chants mongols et quelques chansons francaises, et 1 LOUP qui a fuit devant les phares du camion!!! C'est a un rythme de 40 a 70 kmh que notre vieux van reussira a nous mener jusqu'a Olgiy, dans des paysages extraordinaires.

DSC_0367

    Nous longeons chez une famille Kazakh adorable que Gans, un guide mongol tres sympa et tres aidant, nous a degotte. Nous avons pu assister juste a temps a la derniere journee du festival des aigles, avec une certaine impression de se trouver au milieu d'un documentaire, avec tant de splendeur.

DSC_0473

    Ce festival marque le debut de saison de chasse a l'aigle, et de nombreuses epreuves furent presentees...jusqu'a l'attaque d'un loup vivant par un aigle!! Oui, oui, c'est ca, vous avez bien lu, un loup, dont les pattes avant et la gueule etaient muselees, fut lache au milieu de la plaine et un a un, les aigles, laches d'une colline, piquaient vers lui pour l'attraper. Incroyable precision!

DSC_0496

    Oliyi ressemble un peu a Khujhir, sur l'ile d'Olkhon, avec ces rues de sables et de gravats, des poeles a charbon deversant leur fumee noiratre sur la ville, formant une etrange brume d'ou percent de hautes montagnes enneigees. Nous profitons de ces quelques jours pour nous reposer et chercher un cheval. Apres plusieurs fausses pistes et des prix exorbitants, nous avons fini par trouver le bon. Nous cherchons encore un nom, avis aux amateurs...Aujourd'hui, nous paufinons notre materiel, avec l'achat de bonnets en poil de chameau, qui iront tres bien avec les mouffles en agneau d'Armelle et la dheel (sorte de long manteau mongol traditionnel) en mouton que l'on nous a prete!!

    Nous sommes enfin prets, les temperatures restent basses, il gele la nuit, notre cheval est bien gras, nous sommes reposes, c'est decide, nous partons demain matin a l'aube!! Si tout va bien, rendez-vous dans 50 jours pour le recit de ces aventures (fin novembre), en esperant que notre cheval ne nous sera pas vole comme frequemment ici, et que nous ne serons pas attaques par les loups...

Armelle et Vidian