Nous progressons toujours vers l'Est, a contre courant de notre cher professeur Tournesol ! A l'Est, toujours plus a l'Est! Nous y voyons d'ailleurs fleurir de plus en plus de bulbes, ces clochers si particuliers. Nous gagnons Wien (Vienne), capitale Autrichienne. Nous sommes alors le 1er septembre, jour de la St Gilles. N'ayant plus aucun repere temporel (jour, date), je ne donne aucun signe de vie au father. Fils indigne. Un peu fatigué, nous découvrons cette belle cité tranquillement, flanant aléatoirement, entre le Danube et la vieille ville. Un bon souvenir reste la confection de nos sandwichs. Apres de longs palabres sur la facon de dejeuner correctement mais le moins cher possible, nous avons finalement acheté 2 petits pains aux olives d'ou nous avons introduit de fine tranche de jambon et quelques rondelles de tomates. Un gout original, moins de 1,50 euros, une nouvelle découverte, bref, HEUREUX !

    Nous débarquons nos ouailles sur les quais de Budapest a 21h48 précisément. Les parents de Péter, notre ami hongrois rencontré en Finlande l'an dernier, nous reconnaissent directement et nous accueillent d'un large sourire. Comment ont ils su? Serait ce notre accoutrement? Notre oeil hagard? Tout simplement, la magie d'Internet, Péter ayant envoyé le matin meme quelques photos de nous...Et c'est parti pour 3 jours de repos, de balades, de longues discussions avec nos hôtes, tres cultivés!! Judith travaille pour la Cour des Comptes, et Zsolt est professeur des 5 langues qu'il maîtrise parfaitement!
Sous les conseils des Kővessi, nous visitons petit a petit les deux cités Buda et Pest, séparées par le Danube, et réunies depuis 1873. Outre les nombreux et magnifiques monuments historiques tres disséminés dans cette large ville, nous nous offrons le luxe de gouter au bonheur des célebres bains hongrois (38 degres et des bulles!), et par la meme occasion un sauna (souvenir de Finlande)!

DSC_0356

    Plus tard, sous les conseils de Rémi (erasmus ici l'année derniere), nous nous posons au Szimpla, extra-ordinaire bar au coeur de la ville, ou il fait bon passer une apres-midi pluvieuse...   

DSC_0480

    Voulant nous échapper de la ville, nous gagnons l'île Ste Marguerite (!). Nous foulons avidement l'herbe bienfaitrice, admirons les arbres centenaires, et finissons par y grimper! En voyage, nous avons choisi nos palmiers. Vidian, en Tarzan raté, n'arrivera pas a rejoindre sa Jane en moins de 10 secondes de retardateur!

DSC_0426

    Mais meme sous la pluie, nous gardons un moral d'acier, en pensant a la bonne soirée qui nous attend au chaud!

DSC_0404

    Chaque retour chez les Kővessi est un vrai moment de plaisir. Les repas hongrois sont excellents, et nous discutons beaucoup de choses et d'autres, de l'histoire de leurs familles et de la Hongrie, de "mAcrobiotic food", de politique, et aussi de la Mongolie, car Judith y a vécu 5 ans pendant ses études dans les années 70. Ceci ravive notre hâte d'atteindre ces contrées. Pour les remercier d'etre si attentionnés, nous tentons la recette de la tarte tatin, qui, apres quelques inquiétudes et au moins 3h de préparation, se révele etre une réussite...Finalement, Armelle n'est peut etre pas si mauvaise cuisiniere...

    Demain, nous partons pour Kiev (Ukraine), ou, apres 24h de train, nous allons passer une nuit et une journée car cette ville semble etre superbe. Puis, nous continuerons note périple vers la Russie, et arriverons a Moscou samedi matin probablement.

Merci pour tous vos commentaires sur le blog, on les lit avec appétit et plaisir!

A tres vite,

Vidi & Arm.