L’environnement arctique, imaginé, lu puis découvert lors d’une année dans les pays nordiques s’est révélé comme une véritable passion et nous a conduit à construire ce périple. L’adaptation des habitants au froid intense et la beauté de la nature gelée nous fascinent, de même que la pureté des paysages et du ciel étoilé de ces régions de silence.

    L’an dernier, Armelle a suivi sa quatrième année d’école d’ingénieur à l’Université Technologique d’Helsinki, en Finlande, étudiant en particulier l’environnement dans le domaine de la construction. Quant à Vidian, dans le cadre d’une année de césure, et après avoir étudié deux mois la géographie des paysages et l’écologie urbaine à l’université d’Helsinki, il est parti vivre en Laponie finlandaise pendant six mois, en tant que guide de randonnée raquette et traîneau à chiens, à la base aventure Taïga Sauvage, au sein du Parc Naturel d’Hossa.

    Le projet Instinct Nomade est né de cet envoûtement pour ces terres gelées, vierges et pures, pour ces peuples extrêmes et pour le froid qui saisit les paysages. Il s’est également inspiré d’une expérience himalayenne vécue par Vidian en septembre 2004. Vivant entre Leh, où il était hébergé par une famille ladakhie, et la Vallée Interdite (Nubra Valley), au sein d’une école, il a rayonné avec Jean-Baptiste Haëntjens dans les différentes vallées du Ladakh, à pied, en bus, en camion militaire et en moto. Isolé sur un haut plateau jouxtant le lac Tso Moriri, Vidian et Jean-Baptiste ont vécu d’intenses rencontres avec les nomades éleveurs. Retirés sur un territoire en haute altitude, vivant sous tente, travaillant la laine, ces nomades leurs ont simplement ouvert leur porte pour discuter autour d’un bol de thé au beurre de yack. Des instants privilégiés.
    De ces deux expériences a été imaginée cette aventure.

    Instinct Nomade s’est, bien entendu, nourri de nos précédents voyages en Europe et en Asie, où la marche et la découverte de l’autre ont toujours primé. Que ce soit en Inde, à Madagascar ou à Sri Lanka dans le cadre de longs séjours, en  France ou en Europe à travers de grandes randonnées, et plus particulièrement en Scandinavie et Finlande, contrées découvertes à pied, en canoë, à vélo, en bateau et en traîneau, notre désir a toujours été d’aller à la rencontre de l’inattendu, de s’adapter, de suivre notre instinct et de vivre des moments forts tant physiquement qu’humainement.

    De plus, un goût certain pour la vie, l’aventure, l’imprévu, et le risque nous animent. Pas encore sédentaires, la fin de nos études est le moment idéal pour de se mettre en marche…Sans hésitation !